S'abonner

Retour
aux articles
Seo sea

Le SEO est mort ? Oui, pour les spammeurs et les Black Hat.

Partager l'article
sur

Le SEO est mort oui, pour tous ceux qui avaient l’habitude de créer un site aux contenus médiocres, bourrés de mots clés avec des milliers de liens d’ancre aux mots clés identiques. Avec les dernières mises à jours nommées Google Panda et Google Pingouin et sans compter le tout nouveau moteur de recherche de Google mis en place fin août 2013, juste avant leur 15ème anniversaire, nommé Hummingbird (Colibri), le SEO est mort pour les gamers du fameux moteur de recherche de Google.

C’est sûr, pour les spammeurs et les "Black Hat", le SEO est mort, Google vous attends au tournant avec vos pratiques douteuses. Alors, arrêtez de jouer à la roulette Russe avec Google.

Pour ceux qui ne le savent pas encore SEO est l'abréviation mondialement connu pour "Search Engine Optimisation" (optimisation au référencement naturel pour positionner un site sur Google en ciblant des mots clés précis en Français). Le SEO est mort pour les gamers du moteur de recherche de Google. Pour résumer, le SEO est mort pour tous ceux qui ne créent pas de contenus utiles optimisés « SEO Friendly », qualitatifs et engageants dans les règles de l'art du Content Marketing pour satisfaire la soif d'information des consommateurs en ligne.

Mais alors, comment et où apprendre les bonnes pratiques du SEO en évitant de faire ce qu’il ne faut pas faire pour échapper aux pénalités des mises à jour de l’algorithme de Google ?

Le SEO est mort pour tous ceux qui ne suivent pas une bonne formation SEO pour rester à niveau

Une bonne formation SEO vous mettra à l’abri des pénalités de Google en évitant les mauvaises pratiques d’optimisation au référencement naturel, y compris celles que vous ignorez. Google arrive à ses fins, le cœur du SEO n’a pas changé depuis des années lorsque l’on suit les « guidelines de Google ».

Les récentes mises à jour nommé Google Panda et Google Pingouin ont enfin fait un grand nettoyage chez les spammeurs, les black hats SEO et en général, tout ceux qui essaient de jouer avec son algorithme de recherche. Pour ceux-là, le SEO est mort… mais pas pour les autres.

Et, avec son tout nouvel algorithme nommé « Google Hummingbird » (colibri), Google comprends mieux les recherches conversationnelles et complexes tout en comprenant l’intention de vos recherches.

Alors non, le SEO n’est pas mort et ne le sera jamais tant qu’il y aura des moteurs de recherches. Il se professionnalise dans le bon sens du terme, c’est tout. Alors arrêtez de jouer et commencez à travailler.

Explications :

Le SEO, référencement naturel, visibilité sur les moteurs de recherche ou positionnement sur Google, qu’elle que soit la manière dont vous l’appeliez, n’est pas mort, NO WAY.

Cependant, j’ai de plus en plus de mails de webmasters désespérés qui me disent que le SEO est mort avec des liens pointant vers des articles qui semblent le confirmer. J’ai même eu, avant l’été au téléphone, un e-commerçant touché par Google Pingouin 4ème version qui voulait suivre une formation SEO et qui finalement a décidé de tout laisser tomber pour retourner vendre de l’assurance alors qu’il réalisait 30 000 € de C.A./mois. Dommage…

Alors que nous savons que le SEO n’est pas mort, beaucoup commencent à tort à douter, ce qui est parfaitement compréhensible pour ceux qui ont obtenus de bonnes positions en référencement naturel avec des pratiques « Black Hat SEO » aujourd’hui pénalisées par Google. Et tant pis pour ceux qui pensent que je raconte n’importe quoi…

C’est pour cela qu’un certain nombre de référenceurs qui ont gagné de l’argent facilement avec des logiciels de référencement par exemple, tentent de vous persuader qu’ils n’y sont pour rien dans les pertes de positions de votre site et que le SEO est mort.

Comment ça le SEO n’est pas mort ? Qu’est-ce que vous voulez dire ?

Ça me fatigue de me répéter, mais on entend de plus en plus de référenceurs traditionnels dire qu’ils veulent changer d’orientation professionnelle et que la dernière technique à la mode pour optimiser un site c’est le Content Marketing (ce qui est en partie vrai mais aucune technique ne se suffit à elle-même, le content marketing fait partie du processus global du SEO, mais plus généralement, de la satisfaction des consommateurs, et, c’est ça qui compte.).

Tous ces intervenants sont submergés par ce qui est le plus profondément ancré en nous : la fainéantise. Ce sentiment qui nous pousse à chercher des solutions faciles pour gagner de l’argent.

Aaaah, que j’aurais voulu commencé à faire du SEO à ses débuts en l’an 2000. Le web était remplit de pages de très mauvaise qualité boostées par des spammeurs et des référenceurs peu scrupuleux qui pratiquaient le bourrage de mots clés et le backlinking à outrance pour positionner des pages web souvent médiocre et sans intérêt pour le visiteur du site. Et aujourd’hui, ces mêmes personnes se plaignent que ça ne marche plus ? Un peu normal puisqu'en se temps là Google fonctionnait comme ça.

Eh bien moi je dis place à ceux qui veulent réellement offrir un service ou un produit de qualité à leurs consommateurs. Et, de nos jours, Google sait de mieux en mieux trier la bonne de la mauvaise graine. Donc le SEO n’est pas mort, mais il fait partie d’un processus global de recherche de la satisfaction des consommateurs, ou plutôt des utilisateurs du moteur de recherche Google, ce qui va de pair.

Les bases traditionnelles des meilleurs pratiques SEO fonctionnent toujours

En fait, ils sont toujours dans les “guidelines” pour les webmasters de Google.

Les bases traditionnelles du SEO n’ont pas changés. Les bases traditionnelles du SEO fonctionnent de la même manière. Non seulement les bases traditionnelles du SEO n’ont jamais réellement beaucoup changées, mais ils resteront de rigueur pendant encore longtemps.

Quelles sont les bases traditionnelles du SEO ?

De bons facteurs techniques (bon admin serveur, fichier robots.txt quand nécessaire, codes de réponse, etc)

De bons facteurs “on-site” (design, convivialité de la navigation, vitesse de chargement des pages, etc.)

Un contenu de qualité (large, profond, engageant etc.), autrement dit la partie Content Marketing J

De bons signaux externes (citations, social etc.)

Des liens de qualité (des liens qui sont construits naturellement et manuellement)

Nous pouvons constater sur les guidelines de Google que ce sont les mêmes bonnes pratiques du SEO qui sont recommandées :

Consignes concernant la conception et le contenu

Consignes techniques

Consignes relatives à la qualité

Mêmes choses, simplement un peu moins élaborés et catégorisés.

Alors, pourquoi le SEO ne fonctionne plus pour certains ?

Malheureusement, tant de personnes ont essayé de réussir en SEO en faisant le moins d’efforts possible (ou d’utiliser autant de techniques Black Hat SEO que possible) ou de payer le moins cher possible, ou encore, n’ont pas suffisamment d’informations sur comment le SEO fonctionne, qu’ils se retrouvent en train de dégringoler dans les SERPS (Search Engine Results Pages ou en français pages de résultats de recherches).

Ils pensent que le SEO ne doit plus fonctionner, ceci n’est absolument pas le cas, le SEO n’est pas mort, il nécessite plus de vrai travail et se professionnalise de plus en plus, tout simplement.

Avec la suppression des mots clés dans Google Analytics pour le trafic provenant du référencement naturel (vous savez, le fameux mot clé « Not Provided »), l’introduction de nombreuses mises à jour pour pénaliser ceux qui ne suivent pas les règles, et la mise en place du tout nouvel algorithme de recherche de Google nommé Hummingbird, le SEO n’est plus pour les fouineurs et les spammeurs, mais pour ceux qui se tiennent informés en achetant des guides réputés, en lisant régulièrement les blogs référents dans le métier ou en suivant une formation en référencement naturel au moins tous les 2 ans pour rester à niveau.

Il n’y a plus de place pour les soit disant « malins » qui mettent en place des techniques, souvent automatisés par des logiciels, repérés tôt ou tard et pénalisés à leur tour pour se retrouver désindexés de Google. Ce jeu-là n’en vaut vraiment plus la chandelle.

Surtout face à des gens qui savent créer des contenus remarquables pour être remarqué. Des contenus qui sont trouvés et partagés par des humains. Et pas par des scrapers qui font de l’article spinning banni par Google ou des vendeurs de liens avec un réseaux de 400, 800, 2000 sites et blogs repérés, eux aussi, tôt ou tard par Google et banni automatiquement par l’algorithme ou manuellement par des employés de Google.

Alors, soyez authentique et original, démarqué vous, produisez des contenus SEO Friendly qui sont utiles et informatifs. Des contenus que les internautes recherchent pour les aider dans leurs choix.

Désormais, le SEO c’est un peu comme une notation.

Ce que les récents changements en matière d’optimisation SEO au référencement naturel veulent dire c’est qu’il faut élever votre niveau, vous devez être meilleur. Votre SEO doit avoir une stratégie plus globale, afin que votre site obtienne ces fameux signaux de qualité, que Google ne peut ignorer. L’obligeant ainsi à positionner votre site dans les tous premiers résultats de recherche sur un plus grand nombre de requêtes.

Et, pour réussir cela, il faut un contenu de qualité remarquable optimisé SEO qui engage les visiteurs et leur donne envie de partager vos contenus dans les réseaux sociaux. C’est une vraie stratégie de Content Marketing utile, qui doit être mise en place.

Comment savons-nous que c’est ainsi que fonctionne le SEO ?

Tout simplement parce que c’est ce que nous pratiquons tous les jours sur nos sites et blogs ainsi que sur ceux de nos clients, et ça fait des années que ça marche bien et sans pénalité. Je ne dis pas qu’on est complètement à l’abri, nul ne l’est, car Google reste une boite noir, mais quand on comprend la philosophie de Google et ce qu’ils veulent, on ne peut qu’être d’accord avec eux. Après tout, à quoi servirait un moteur de recherche qui produirait des résultats de piètre qualité pour ses utilisateurs ?.

Bien sûr, suivre rigoureusement les guidelines de Google ne suffit pas à sortir du lot. Il faut aussi avoir testé, lu et appris des techniques d’experts SEO reconnus souvent accessible à partir d’une formation SEO, d’un guide ou le livre d’un référenceur SEO reconnu, ou encore à partir d’un espace membre.

Le problème aujourd’hui réside dans le fait qu’un ensemble de compétences devient nécessaire pour réussir une bonne stratégie de Content Marketing SEO Friendly. C’est la raison pour laquelle nous avons créé l’agence Brand Around The Web, spécialisée en Brand Content Marketing SEO Friendly alliant des compétences en rédaction et production de contenus, en création d’infographies de toutes sortes (images, e-books, vidéos, infographies, livres blancs…), en optimisation SEO, en réseaux sociaux et web analytics.

Toutes ces spécialités forment un tout appelé INbound Marketing qui consiste à attirer le consommateur qui effectue des recherches en ligne à soi plutôt que d’aller le chercher avec les techniques traditionnelles d’Outbound Marketing (marketing intrusif) qui fonctionnent beaucoup moins bien qu’auparavant. L’INbound marketing représente déjà 25% des budgets marketing aux USA (source CMI - 2013)

Bon d’accord, le SEO n’est pas mort, mais le “link building” si ?

La nouvelle mythologie qui consiste à croire que “si j’écris un contenu de qualité, ils vont venir” prévaut aujourd’hui dans l’industrie du SEO. Le Content Marketing semble prendre le dessus et de nombreux webmasters ont achetés les services d’agences qui créent du contenu à tours de bras en prenant pour argent comptant que la rédaction de contenus suffirait à les faire venir, les liens, les gens, le trafic et les conversions. Ceci n’est pas suffisant comme méthode. Pourquoi ? Si vous aviez un magasin en ville et que personne en était informé, ils ne viendraient pas non plus.

Les liens d’un site vers un autre sont une façon de faire savoir à d’autres que votre site existe. Ils représentent encore un signal fort pour Google que votre site est significatif. Pourquoi croyez-vous que Google combat aussi fortement les faux liens construits artificiellement ? Néanmoins vous devez toujours chercher le moyen d’en acquérir pour rendre votre site plus populaire. Et cette acquisition ne peut plus se faire par l’achat de liens, l’échange de liens ou par la manipulation. Google est devenu intelligent comme un renard qui flaire votre stratégie de construction de liens non naturels.

Mais comment déterminent-t-ils si les liens ont été construits naturellement ou pas ? Facile, toute construction de liens manipulatrice conduit tôt ou tard à produire un schéma mathématique qui sera détecté et pénalisé par Google Pingouin, puisque c’est le rôle de cette mise à jour. Alors qu’une obtention de liens naturels créés par des humains n’aura jamais un schéma mathématique reconnaissable. « Élémentaire mon cher Watson ». Plus d’autres facteurs comme le remplissage abusif de la méta « keywords » code source. Non seulement cette méta n’est plus pris en compte par Google depuis 2007, mais en plus une utilisation abusive de cette méta indique clairement à Google Pingouin que vous cherchez à vous positionner à tout prix sur des mots clés sans que cela soit justifié par rapport aux contenus de vos pages. De plus, quand on voit, encore, des sites qui mettent les mêmes mots clés dans leur méta keywords sur toutes les pages de leur site… Y en a qui prennent vraiment Google pour un dupe. Qu’est-ce qu’on se marre.

C’est donc la qualité, l’utilité, l’information ou l’humour de votre contenu qui doit inciter les visiteurs de votre site/blog à créer des liens vers celui-ci et le partager dans les réseaux sociaux. Mais ce n’est, bien sûr, pas suffisant. Il faut diversifier votre création de liens en partageant vos contenus sur vos profils et communautés de réseaux sociaux, en laissant des commentaires sur des blogs et dans les forums, et même ne pas hésiter à envoyer des liens cliquables dans vos mails qui sont aussi des signaux de popularité. Une bonne stratégie de construction de liens doit aussi se faire dans la durée, jamais de façon rapide et à court terme, car cela éveillera les soupçons de Google Pingouin (ex : un site qui à 400 visites/mois à ses débuts qui reçois 1000 backlinks en une semaine, hmmm, hmmm. Google n’est pas dupe quand même).

Alors, si ce n’est pas vous qui vous occuper de l’optimisation au référencement naturel de votre site, assurez-vous que celui qui s’en occupe va plus loin que de vous proposer des services SEO. S’il ne vous parle pas de création de contenus pour faire du « Content Marketing » à partir d’un blog et de réseaux sociaux, méfiez vous.

La diversité est la voie royale dans le SEO, mais aussi dans votre stratégie de visibilité.

Google nous a démontré qu’il allait devenir de plus en plus agressif envers des stratégies SEO de sites qui tentent de gagner en visibilité. Vous devez incorporer une diversité, ou devrais-je dire une dimension humaine dans votre stratégie SEO à long terme. Que ce soit en partageant votre contenu dans les réseaux sociaux, sur des forums, sur des médias payants pour annonces e-commerce (Google shopping, amazon, priceminister, leguide etc…), et même dans des marchés hors ligne et locaux. Google nous montre que l’environnement n’est plus l’espace démocratique qu’il a été. Il est donc primordial de ne plus mettre tous vos œufs dans le même panier. Il est plus que jamais indispensable de diversifié vos canaux de communication.

En procédant ainsi, vous apporterez la preuve à Google que votre site/blog mérite d’être dans les premiers car il répond à la demande des utilisateurs du moteur de recherche. Et satisfaire ses utilisateurs est l’unique objectif de Google, et ce devrait être le nôtre aussi…

Ainsi, vous voyez bien que le SEO n’est pas mort. Le cœur des tactiques SEO fonctionne toujours puissamment et Google détient plus de 90% des recherches en France, 66% aux USA. Ce qui veut dire que la recherche et le Search Marketing vont encore être présents parmi nous pour encore longtemps. Ce que vous investissez en Search Marketing est sûr de vous rapporter un bon ROI sur le moyen et long terme (contrairement à d’autres méthodes comme le CPC, qui est un cycle continuel d’achat d’espace).

 

Assurez-vous d’investir judicieusement dans votre SEO et faites-vous aider par des gens compétents dans le domaine, ça en vaut vraiment la peine. Un site puissant en SEO vous amènera un flux continuel de trafic ciblé de prospects et de clients pour longtemps.