S'abonner

Retour
aux articles
Seo sea

Sos tuto SEO e-commerce: 7 tutos qui vous aideront à vendre en ligne

Partager l'article
sur

Tuto SEO e-commerce pour gestionnaires de site de vente en ligne

J'ai écrit ce tuto SEO e-commerce suite à de nombreuses demandes d’e-commerçants désespérés de ne pas réussir à générer un chiffre d’affaires suffisant pour être rentable, j’ai pris le taureau par les cornes pour expliquer l’importance de prendre en compte le SEO dès le début du projet de création d’un site e-commerce. SEO signifie Search Engine Optimisation (optimisation de site au référencement naturel, afin de le positionner sur Google en ciblant des mots clés précis, recherchés en ligne et qui correspondent à vos produits et services,…ouf).

Pourquoi ?

Parce que la GROSSE ERREUR est de ne penser qu’au design et au catalogue produits en oubliant les vraies fondations qui font la réussite d’un site e-commerce. Et ces fondations, ce sont le SEO, oui le SEO, et encore une fois le SEO. Si vous oubliez le SEO vous ne réussirez pas à vendre en ligne.

 

Certes, la première chose à prendre en compte est l’offre unique de vente (la fameuse USP) que l’on propose aux consommateurs. Mais si on ne sait pas optimiser son site e-commerce au référencement naturel, jamais les consommateurs ne trouveront vos produits et services en effectuant des recherches en ligne via les moteurs comme Google.

 

Ce point est fondamental, lorsque que l’on sait que 90% des consommateurs effectuent des recherches en ligne par mots clés sans citer de nom de marque. Et bien avant de faire leurs choix !!!

Alors, à moins que vous ne possédiez une marque internationalement connue et soutenu par de grosses campagnes publicitaires, votre site e-commerce n’aura aucune chance de vendre en ligne, s’il n’a pas été optimisé au référencement naturel SEO dès le départ. Une formation SEO au référencement naturel s'impose d'elle même.

 

kit-de-survie-seo Sos Tuto SEO pour site e-commerce

 

Voici 7 choses à prendre en compte en matière de SEO E-commerce

1) L’importance architecturale de l’information et de la structure des Urls.

Comme la plupart des consultants SEO, on nous contact souvent vers la fin du processus de développement du site e-commerce, bien après la construction architecturale de l’information et la structure des URLs. En général, à ce stade, le site e-commerce est prêt à être lancé ou a déjà été lancé comme un bateau sans fond qu’on envoie à l’eau en espérant naïvement qu’il ne va pas couler. On a pourtant bien soigné le design et l’équipement, mais il coule par manque de fond. Eh bien en e-commerce c’est exactement la même chose. Un site sans SEO, c’est comme un bateau sans fond. C’est la partie qu’on ne voit pas, mais qui fait tout échouer s’il n’est pas présent.

 

Par conséquent un site, et surtout un site e-commerce qui a été lancé sans stratégie SEO, est un cauchemar. Le contenu a été créé, les catalogues produits ont été ajoutés, les moteurs de recherche ont visité et indexé le site. Des acheteurs potentiels arrivent, mais la structure interne, d’un point de vu SEO reste un château de carte fragile.

 

Sans une structure bien agencée des Urls, il y a des pages internes qui se font concurrence au lieu de renforcer la compétitivité du site e-commerce dans son ensemble envers les sites concurrents. Il y a du contenu dupliqué partout et redondant, du aux paramètres des urls, des ID de sessions et des versions imprimables. Un filtrage avancé et des fonctions de recherche, supposés améliorer l’expérience utilisateurs finissent par accentuer les problèmes. Non, vraiment, en matière de e-commerce la plupart « bricolent » en soignant l’apparence, et encore…

 

Dans 90% des cas, le propriétaire du site e-commerce fait appel à une Web Agency pour créer le design, développer quelques fonctions spécifiques et publier le site tout neuf – bien avant que le projet e-commerce soit lui-même finalisé. Puis les choses partent dans toutes les directions, et à un moment vers la fin du projet on cherche à savoir comment positionner son site e-commerce sur Google, on entend parler de référencement naturel et de SEO qui attirent du trafic qualifié vers le site, et on se décide à faire appel à un spécialiste SEO pour jouer de sa baguette magique afin d’optimiser le site au référencement naturel.

 

Ceci est la chose la plus frustrante en matière de prestation SEO. Nous sommes appelés toujours trop tard. De nombreux ajustements et changements sont nécessaires, jusqu’à parfois envisager la refonte complète du site e-commerce. Ceci prend du temps et coûte de l’argent. Finalement le client se retrouve à payer deux fois son siste parce qu’il n’a pas fait les choses dans le bon ordre ou en bonne intelligence. Il faut dire qu’une majorité de nombreuses webagencies ont généralement des compétences techniques, mais ne maîtrisent pas le SEO en profondeur. Elles ont des notions, mais ce n’est pas toujours performant et le SEO est rarement abordé dans une approche plus globale de Search Marketing Integration.

 

Tuto SEO e-commerce #1: Faites travailler votre web designer, votre éditorialiste et votre consultant SEO dès le début du projet. Au final vous aurez un site e-commerce bien plus efficace, optimisé au référencement naturel SEO qui sera plus facile à utiliser pour les acheteurs potentiels de vos produits et services.

2) Identifier les causes de contenus dupPliqués et trouver des solutions

Lorsque nous analysons des sites pour des nouveaux clients en SEO, ils ont souvent des problèmes de contenus dupliqués. Hors, les moteurs de recherches indexent un contenu une fois pas deux. Donc un contenu indexé ne sera jamais indexé une deuxième fois et peut même pénaliser le site. Résoudre le problème de contenu dupliqué peut devenir compliqué sans modifier le code et le design du site e-commerce.

 

Les problèmes de contenu dupliqués adviennent généralement lorsqu’il n’y a pas eu d’étude, une architecture informative mal pensée, voire pas pensée du tout, et une structure de site non intuitive sur le plan ergonomique.

 

Sur un site e-commerce, les e-commerçants ont tendance à se répéter, répéter partout leurs promotions, utiliser des paramètres d’urls en créant des urls dynamiques qui sont une catastrophe en référencement naturel, des ID de sessions, des menus à facettes qui créent automatiquement des milliers d’urls de contenus dupliqués. Et, pourtant, des solutions simples existent pour garder tout cela actif sans nuire au SEO.

 

Tuto SEO e-commerce #2 : Avant qu’ils ne commencent à coder, assurer vous que les développeurs sont conscients des problèmes de contenus dupliqués et comment ils peuvent les résoudre.

 

Les designers, tout comme les développeurs doivent être familiarisés avec les problèmes de search avancé et de filtrage, du fichier robots.txt pour le SEO, et les mérites relatifs ainsi que les risques des directives méta ou d’exclusion des robots y compris quand il ne faut pas les utiliser. La pagination est un autre cauchemar en SEO, et il est important de s’assurer qu’une implémentation correcte de la pagination soit mise en place selon les attributs de Google.

 

3) Ne perdez pas de puissance SEO dans une structure inefficace du maillage interne des liens

Une structure efficace des liens internes d’un site e-commerce SEO Friendly dépend de l’architecture de l’information, de la structure des urls, et de la manière dont vos produits sont catégorisés et organisés dans votre site de vente en ligne. Si la structure du site e-commerce est mal conçue, avec des produits mal rangés dans des catégories et sous catégories de manière logique, Votre maillage de liens interne sera inefficace d’un point de vu SEO.

 

Tuto SEO e-commerce #3 : Organisez les produits d’un site e-commerce par catégorie principale puis en sous catégories, basé sur des topiques et des sous topiques, de manière à construire une structure hiérarchique des urls du site e-commerce. Cela améliorera considérablement l’optimisation SEO du site e-commerce au référencement naturel tout en améliorant la convivialité de la navigation du site pour les visiteurs. Chaque fois que vous ajoutez des nouveaux produits dans une sous-catégorie, votre fil d’Ariane assure l’apparition de nouveaux liens à chaque niveau hiérarchique des urls, jusqu’à la page de catégorie puis la page d’accueil. En utilisant des sous-menus de navigation dans les différentes catégories, vous pouvez cliquer sur d’autres catégories situées plus haut dans la structure des urls de votre site e-commerce.

 

Avec une bonne analyse des mots clés et des liens hypertexte biens placés, vous construirez un maillage de liens interne de façon naturel et très efficace en matière d’optimisation SEO du site e-commerce. Chaque fois que vous ajouterez une nouvelle page produit (une page pour des chaussures pour courir sur le bitume par exemple), vous boosterez la sous-catégorie « chaussures pour courir » ainsi que la catégorie « chaussures » située plus haut dans la structure des urls du site e-commerce.

 

Une bonne structure des urls par catégories et sous-catégories aidera les robots de Google à trouver et indexer plus facilement toutes les pages de votre site e-commerce de façon logique et naturel.

 

Mieux vaut éviter les menus déroulants et les menus méga qui construisent une structure à plat des urls, détruisant ainsi une structure architecturale des urls du site tout en rendant votre site e-commerce moins performant en SEO.

4) L’automation SEO peut être une bonne chose, mais des fois seulement !

Le mot “automation”, lorsqu’il est associé à SEO, produit des connotations négatives. Automation veut dire qu’on utilise un logiciel pour faire ce qu’on ne peut pas faire humainement et Google le sait… Alors si vous souhaitez automatiser un certain nombre de taches SEO, je vous souhaite bon courage car l’équipe d’ingénieurs qui travaille chez Google est bien plus intelligent eet fournie que n’importes quelle petite équipe d’ingénieurs chevronnés qui essaye de jouer avec son algorithme. Toute forme d’automatisation produit inévitablement un schéma qui, tôt ou tard, sera repéré par le puissant algorithme de Google et votre site sera pénalisé. Il faudra alors tout recommencer, de zéro, sur un nouveau nom de domaine !!!

 

Cependant, il reste quelques automatisations SEO qui fonctionnent et qui valent le coup d’être utilisées afin de vous faciliter la tâche. Une de ces automatisations SEO qui fonctionne concerne l’optimisation SEO d’éléments « on page » du site (comme les balises Title par exemple). Le titre du produit peut très bien être repris dans la balise Title code source et la balise Alt image sans nuire à l’optimisation SEO (bien que vous vous privez de variantes d’un terme de recherche autour d’un mot clés principal en procédant ainsi). D’ailleurs de nombreux cms e-commerce sont prévus pour fonctionner comme ça. Ainsi, même quand l’e-commerçant n’a aucune notion en SEO, il y a quand même « un peu » d’optimisation SEO fait sur son site e-commerce. Mais, mieux vaut faire développer des automatisations spécifiques propre à votre site e-commerce sur les conseils d’un consultant SEO pour être vraiment efficace en matière de référencement naturel d’un site e-commerce.

 

Ceci dit, l’automatisation SEO « on page » ne nuira pas à l’optimisation SEO d’un site e-commerce et sera très utile pour faciliter la tâche aux sites e-commerce avec des milliers de produits.

 

Tuto SEO e-commerce #4 : Lorsque vous travaillez sur un site e-commerce avec des centaines, voir des milliers de pages produits, faites développer une automatisation SEO des balises Title et description pour toute nouvelle page de produit. Vous gagnerez un temps précieux. Vos instructions devront clairement informer les développeurs sur la façon dont vos balises Title et Description devront être formulées, basées sur le contenu d’une page produit du site e-commerce.

 

Utiliser le Titre du produit dans la balise H1 et la Balise Title de la page produit est une des façons de réussir cela, et votre développeur saura très facilement le programmer. Vous pouvez aussi créer des balises descriptions dynamiques en récupérant du texte sur le contenu de la page produit en question.

 

Tout ceci est un bon début, mais il y a encore mieux à faire. Les « Rich Snippets » (extraits de texte riche) améliorent les taux de conversions sur les pages de résultats des moteurs de recherche, et avec votre aide, un développeur pourra créer d’excellentes balises Title et Description sans avoir aucune notion en SEO..

5) Pratiquer par petits changements paye davantage.

“Fail to plan, and you plan to fail” (Winston CHURCHILL).
Si vous n’avez pas de plan, alors vous planifiez d’échouer.
Alors, lorsque vous vous décidez à travailler sur les tactiques et les implémentations, il y a un facteur qui est plus important que tout autre : et c’est le fait de « commencer petit ».

 

Bien trop souvent, les e-commerçants veulent tout changer d’un coup. Ils veulent changer de site et positionner les pages sur Google, Et cela représente souvent, un trop gros budget et un travail énorme en temps homme.

 

Tuto SEO e-commerce #5 : Il est infiniment plus efficace de se concentrer sur des petits changements qui affectent une partie du site e-commerce. Testez les changements, vérifiez qu’ils fonctionnent, recommencer jusqu’à l’obtention de résultats probants. Lorsque vous aurez compris et identifier ce qui marche, effectuez les changements sur la totalité du site. Mais en commençant par les parties les plus importantes. Vos fameux 20/80, vos nouveaux produits par exemple. Pour la plupart des développeurs et designers, leur temps est précieux. Leur donner un changement à la fois donne souvent de meilleurs résultats.

6. Implanter l’ E-commerce Tracking

Beaucoup de propriétaires de site internet voient l’augmentation de trafic comme un signe qu’ils vont dans la bonne direction, qu’ils font les choses intelligemment et efficacement. Ceci est vrai si et seulement si le trafic se traduit par une augmentation des ventes.

 

Tuto SEO E-commerce #6: Configurez le suivi de commerce électronique dans Google Analytics pour suivre les taux de conversions et votre ROI.

 

La plupart des e-commerçants utilisent Google Analytics. Une de mes premières actions en tant que consultant SEO est de m’assurer que l’ E-commerce Tracking est correctement configuré et implémenté. Ceci révélera les augmentations en termes de ROI et de profits que les améliorations en SEO auront généré. Montrer les résultats en termes de cash est beaucoup plus efficace que de montrer l’augmentation des impressions, positionnements ou clics. Dans l’ E-commerce, le cash est ROI.

 

L’ E-commerce tracking est aussi un excellent moyen d’identifier rapidement les endroits où les actions en marketing en ligne (et hors ligne) ne sont pas efficaces ou n’apportent pas suffisamment de résultat en ROI.

 

Armé de datas, nous arrivons beaucoup mieux à montrer au client comment et où apporter des améliorations qui affectent directement la dernière ligne en bas à droite’, plutôt que d’être perçu comme un réparateur face aux changements du moteur de recherche de Google (même si c’est aussi vrai). Le client ne s’inquiète plus du temps passé sur son site et des heures facturées puisque chaque heure passée améliore le ROI. In fine il est gagnant.

 

Lorsque vous concevez un plan pour augmenter les revenus de 100% en 12 mois et que vous montrez les progressions liées à votre travail dans Google Analytics, vous obtenez le support budgétaire ainsi que le temps nécessaire de la part du client pour mener le projet à bien. Après tout, qui n’aime pas l’idée de gagner plus et mieux rentabiliser son investissement ?

7. Le SEO Traditionnel n’est pas has been en matière de SEO E-commerce

Une page web est une page web. Les sites E-commerce sont souvent peu productifs sur les pages de produits en termes de SEO. Ceci provient souvent d’un problème de code, de texte et d’autres contenus. Il y a souvent trop peu d’information produit, un manque de contenu unique, ou un contenu dupliqué provenant d’autres pages du site ou, pire, de descriptions produits identiques trouvés sur d’autres sites.

 

Tuto SEO E-commerce #7: Sans texte sur les pages produits, il est presque impossible d’être bien positionné sur les moteurs de recherche afin d’attirer un trafic organique vers un site E-commerce.

 

Vous avez besoin de contenu. Sans des images optimisées avec un titre et une balise alt, du texte descriptif bien optimisé SEO en ciblant des mots clés pertinents, il vous est impossible d’être compétitif face à vos concurrents. Si vous gérez vous-même votre site E-commerce, suivre une formation en référencement naturel est indispensable pour réussir une activité de ventes en ligne.

 

Juste pour commencer, évitez de re-publier du contenu venu d’un autre site sur le vôtre ainsi que la description fournie par les fabricants. Si celle-ci est obligatoire, alors soyez malin, faites une capture de la description, enregistrez la en tant qu’image et insérer la sur votre page produit avec un titre et une balise alt. Puis, rajouter du texte vantant les avantages du produit. Google n’aime pas le contenu dupliqué (normal, il ne va pas afficher 10 fois la même chose dans sa page de résultats). Alors, si vous avez trop de contenu dupliqué, votre site ne sera pas bien positionné dans les moteurs de recherche et personne ne le trouvera en effectuant des recherches en ligne.

Conclusion sur le SEO pour sites E-commerce

  • Le SEO n’est pas une cerise sur le gâteau que l’on rajoute à la fin. Il doit être incorporé dès le début car c’est un ingrédient important pour la réussite de votre site e-commerce.

  •  

    Il n’y a pas de plateforme e-commerce préfabriquée et optimisée pour le SEO. Ceux qui sont « SEO Friendly » permettent seulement une optimisation SEO par des experts SEO une fois qu’ils sont installés et correctement configurés.

    Le SEO n’est pas rapide et facile. Vous faire à cette idée peut vous coûter de nombreuses ventes ratées.

    Le SEO n’est pas l’affaire de quelques jours ou semaines de travail. C’est un travail récurrent et au long court, même si au départ l’effort consenti peut-être plus important.

    Et vous, quels sont les freins que vous rencontrez ou les succès obtenus en matière d’optimisation SEO de votre site E-commerce ?