S'abonner

Retour
aux articles

Not Provided ? Et si Google Analytics vous proposait une autre solution ?

Partager l'article
sur

Google offre une solution au « Not Provided » en associant Google Analytics à Outils pour les Webmasters.

Et oui, en fait Google nous offre bien une issue au « Not Provided » en associant votre compte Google Analytics à votre compte Outils pour les Webmasters.

 

La solution au not provided dans google analytics

Le Not Provided : La source du problème

 

La 1ère question à vous poser :

Etes-vous concernés par le « Not Provided » lorsque Google Analytics ne montre plus la majorité des mots clés qui amènent du trafic organique vers votre site dans acquisition > mots clés > résultats naturels ?

 

Not Provided dans resultats naturels organiques Google Analytics

Le mot clé not provided Grrr

 

Pour tous ceux qui pratiquent le SEO (Search Engine Optimisation) , afin d’optimiser leur site au référencement naturel, le not provided est un vrai problème. Même si l’apparition du « Not Provided » peut faire de vous un meilleur marqueteur. C’est mon côté taquin qui ressort.

Pas de panique, Google nous apporte une solution au not provided qui va encore évoluer et que nous verrons un peu plus loin. Mais tout d’abord, je tiens à vous exposer ma théorie personnelle sur le « Not Provided »

Le Not Provided, l’origine du problème.

Tout d’abord, il s’agit de comprendre l’origine du problème. En Octobre 2011, nous avons tous constaté une augmentation significative du Not Provided dans notre compte Google Analytics aux alentours de 10 à 12 % en novembre 2011.

Au début, seul les internautes qui étaient connectés à leur compte Google Analytics, Google+, Gmail, bref, tout compte d'un service Google étaient pris en compte. La raison invoqué par Google était la protection privée des utilisateurs inscrits sur leur compte Google. Mais peu à peu même ceux qui n’étaient pas inscrits et/ou connectés à Google furent aussi pris en compte. La protection privée ne tient pas debout, puisque l’on a toujours la data sur les mots clés recherchés avec Google Adwords.

Le Not Provided, la cause du problème

Parallèlement à cela, j’avais assisté sur internet à une conférence sur le search début février 2011 entre Matt Cutts (responsable anti-spam de Google), Harry Shum (ingénieur chez Bing de Microsoft) et Rich Skrenta du moteur de recherche Blekko.

Lors de cette conférence très intéressante sur le search, Matt Cutts a réussi à prouver que Bing copiait l’index de Google en montrant des pages web optimisés sur des mots clés que Bing ne pouvait pas connaître puisque seul Google avait reçu le sitemap de ses pages dans le compte outils pour les webmasters de Matt. C’est une façon un peu simpliste d’expliquer la supercherie mais les non-initiés comprendront mieux comme ça. Matt Cutts résume ce qui s’est passé sur son Blog ici.

Bing copiait l’index de Google en enregistrant les recherches des internautes utilisant Internet Exploreur pour surfer sur internet avec Google. De cette manière on retrouvait à peu près les mêmes résultats dans les SERPS (Search Engine Results Pages ou pages de résultats de recherches) sur Bing que le célèbre moteur de recherche.

Le Not Provided, la relation de cause à effet

Quelques mois après cet événement, on a commencé à entendre parler du Not Provided dans Google Analytics. Je me suis dit, contrairement à beaucoup d’autres dans le monde du SEO, « tiens, tiens, comme c’est bizarre. En agissant ainsi, Bing NE PEUT PLUS copier l’index de Google puisque les recherches sont encryptées, c’est-à-dire sécurisées comme lors du paiement en ligne ».

Lorsqu’on cliquait sur un résultat de recherche organique, on était redirigé sur une nouvelle page en https. Aujourd’hui, dès que vous effectuez une recherche sur Google, vous êtes automatiquement sur une page en https.

Faites l’essai suivant avec Internet Explorer

Affichez Bing dans Internet Explorer et effectuez une recherche. A aucun moment vous êtes sur une page en https, mais toujours sur une page en http comme avant le Not Provided sur Google.

Pour moi, il est évident que Google a mis en place le Not Provided pour empêcher ses concurrents de copier son index organique. Google a invoqué la protection privée comme écran de fumée pour ne pas dire ouvertement ses intentions. Réfléchissez un peu. Quel intérêt aurait Google de nous priver des mots clés organiques qui amènent du trafic organique vers nos sites ? Pour moi aucun.

Pour d’autres dans le monde du SEO il s’agissait bien évidement de pénaliser l’activité SEO, afin d’augmenter l’investissement en Adwords. Foutaise, le CA de Adwords a crû de 3% seulement en 2013 aux USA. Les gens qui n’avaient pas de budget à investir dans Adwords auparavant n’en ont pas plus aujourd’hui.

Et, pour ne pas se froisser avec leurs clients, Google a commencé par protéger ce qui lui est le plus cher, à savoir la recherche personnalisée des utilisateurs connectés à leur compte Google afin que ses concurrents ne puissent pas copier et comprendre l’index personnalisée du célèbre moteur de recherche.

Voici la preuve que Google ne cherchait pas à cacher le trafic organique aux webmasters.

Google nous offre une solution au Not Provided qui va encore évoluer.

Pour revoir apparaître vos mots clés organiques dans Google Analytics vous devez associer votre compte Google Analytics à votre compte Outils pour les Webmasters de la manière suivante :

Si vous n’avez pas de compte Outils pour les Webmasters, alors créez en un ici et inscrivez votre site de la même manière que pour Google Analytics. Allez sur le tableau de bord de votre site dans Google Analytics. Puis, cliquez sur acquisition > optimisation du référencement > requêtes dans la colonne de gauche.

Vous devriez voir apparaître ceci.

 

Solution Google Analytics au not Provided

La solution au not provided : Associer Google Analytics à Outils pour les Webmasters

 

Cliquez ensuite sur configurer le partage de données des outils pour les webmasters.

Suivez les instructions en bas de page en cliquant sur modifier en ce qui concerne les outils pour les webmasters. Rappel, votre site doit être enregistré dans Outils pour les Webmasters pour que cela fonctionne.

Sélectionner ensuite le nom de domaine dans Outils pour les Webmasters, puis sur enregistrer.

Et voilà, c’est fait. Maintenant vous devriez voir apparaître le tableau suivant dans Google Analytics en cliquant sur « requêtes ».

 

Mots cles organiques dans Google Analytics

Et voilà vos mots clés organiques dans Google Analytics retrouvés

 

Si votre site est récent, vous devrez attendre quelques semaines pour que Google collecte la data dans outils pour les webmaters (oui je sais, c’est plus long que les résultats naturels dans Google Analytics).

Pour l’instant Google vous informe sur les 30 derniers jours seulement (il paraît que c’est 90 jours maintenant aux USA). Mais ça va évoluer, Google l’a promis pour 2014.

Ce tableau vous donne les mots clés qui ont conduit aux nombres d’impressions, de clics et la position moyenne de votre site dans Google sur chaque requête ; Cela permet d’avoir ce qu’on avait déjà dans Outils pour les Webmasters dans votre compte Google Analytics, afin de pouvoir utiliser toutes les fonctionnalités de Google Analytics sur ces données. Intéressant…

Ce n’est, certes, pas encore aussi précis qu’auparavant, mais Google nous promet des améliorations. En cliquant sur l’onglet « pages de destination » vous pourrez visualiser le nombre d’impressions de vos pages, le nombre de clics et leur position moyenne comme ceci :

 

pages de destination trafic organique dans Google Analytics

Pages de destination du trafic organique dans google analytics

 

Et in finé, en cliquant sur synthèse géographique, vous pourrez analyser les clics provenant des différents pays comme dans le tableau suivant :

 

synthese geographique du trafic organique dans google analytics

La synthese geographique du trafic organique dans google analytics

 

Ici vous pourrez constater le nombre d’impressions de clics et d’impressions dans chaque pays.

Mais revenons à ce qui nous intéresse ici, à savoir les mots clés.

En cliquant sur l’onglet requêtes vous verrez en haut à gauche un onglet « variable secondaire ».

Pour l’instant deux variables secondaires sont disponibles. Pays et site Google.

En cliquant sur pays, Google vous donne la data sur les mots clés par pays comme ceci :

 

Mots cles organiques par pays dans Google Analytics

Les mots cles organiques par pays dans Google Analytics

 

Et sur Google site vous verrez les mots clés qui ont amené du trafic sur Google Web, Google images, Google vidéo, Google + etc… comme ceci :

 

mots cles organiques site google referent

Les mots cles organiques site google referent

 

Vous pourrez ensuite appliquer les mêmes variables secondaires dans « pages de destinations » et « synthèse géographique ».

Le plus intéressant étant la partie « requêtes » pour obtenir de la data sur les mots clès organiques qui ont amené du trafic vers votre site.

 

Cela permet de ne plus naviguer complètement à l’aveugle.

Il est intéressant de relever les requêtes ayant une position moyenne de 10 à 30, d’identifier les pages qui sont positionnées sur ces requêtes et de les optimiser pour les faire grimper sur la première page de Google.

 

Ceci est un début et Google nous promets de nombreuses améliorations en 2014.

Ces rapports sont des rapports SEO

Donc, vous voyez bien que Google ne cherchait pas à cacher le trafic organique d’un site aux webmasters, mais plutôt de cacher le résultat de leur index aux concurrents, afin d’éviter à leur index d’être copié et réutilisé.

Il est également possible que Google cherche à protéger ses utilisateurs de la NSA. J’ai lu plusieurs articles américains qui défendent aussi cette thèse.

Les concurrents ne pourront jamais avoir accès à l’index organique de Google en utilisant des campagnes Adwords. C’est pour cela que dans Adwords nous avons accès aux données sur les mots clès. Ce qui prouve que ce n’est pas pour la protection privée des utilisateurs vis-à-vis des webmasters des sites internet.

Lors de notre formation SEO, nous vous montrons de nombreux autres aspects SEO dans Google Analytics et Outils pour les Webmasters. Eléments que nous intégrons logiquement dans les missions de référencement naturel qui nous sont confiés.

J’espère que cet article vous aidera à solutionner le problème du Not Provided pour de nouveau visualiser les requêtes organiques qui amènent du trafic sur votre site.

 

Pensez-vous que Google a réellement voulu nous cacher les requêtes organiques qui amènent du trafic vers notre site pour augmenter les investissements sur Adwords (augmentation de 3% du CA Adwords seulement en 2013 aux USA) ou cherchent-ils plutôt à protéger jalousement l’index organique de leur moteur de recherche des concurrents, des autres outils web analytics et de l’espionnite aigüe de certains comme la NSA ?

Perso, je pencherais pour la deuxième thèse.