S'abonner

Retour
aux articles

La vidéo domine sur la publicité digitale

Partager l'article
sur

Cette montée en puissance de la publicité numérique va de pair avec la croissance du display, en particulier le format vidéo utilisé sur les réseaux sociaux.

 

La place du display dans le monde du digital, s’évalue à 45,2 %. Une place qui croître peu à peu sur le marché. Il est d’ailleurs mentionné, lors de la présentation de la 20ème édition de l’observatoire de l’e-pub « Le marché Français de la publicité numérique a atteint 2,264 milliards d’euros en 2018 ».

 

Un chiffre conséquent, qui demande une réflexion sur les stratégies digitales des entreprises.  

 

 

YouTube :
Classé comme le 2ème moteur de recherche

YouTube compte des milliards d’utilisateurs par jours, 4 plus précisément, 4 milliards de vues en une journée seulement. Soit 60 heures de vidéos téléchargées toutes les minutes. Des statistiques impressionnantes qui montrent la demande importante sur ce marché.  

 

 

Tout le monde aime les vidéos

Plus de 50% des consommateurs, déclarent qu’une vidéo qui critique et montre le produit, augmente leurs confiances dans le choix d’achat en ligne. Et c’est 64 %, qui sont plus susceptibles d’effectuer un achat.

Une vidéo à le pouvoir de doubler, voire même tripler, le nombre de visiteurs par mois sur un site, et donc accroître considérablement le temps passé sur le site.

 

 

Améliorer votre référencement grâce à la vidéo

Semblable à Google, YouTube est maintenant considéré comme un moteur de recherche, et il se doit d’être correctement référencé. Sur YouTube il suffit de remplir la méta description et d’ajouter des tags, pour que votre vidéo apparaisse dans les premières. Ces informations, permettront à YouTube de référencer votre vidéo, selon une thématique, des mots clés, etc. Plus les informations seront pertinentes, plus votre vidéo sera classée dans les premiers.

 

YouTube est aussi un privilégié de Google, et reçoit le traitement préférentiel dans certaines pages de celui-ci (SERPs). Le taux de clique augmente de 40% pour une vignette vidéo par rapport à un simple lien.

 

Vous pouvez aussi réaliser votre propre référencement, en suggérant à la fin de votre vidéo, d’autres vidéos que vous aurez réalisés. En un simple clique, votre internaute peut visionner un autre contenu et vous le savez, plus la vidéo est vue, plus le référencement sera de qualité.

 

 

D’autres médias profitent aussi des formats vidéos

YouTube n’est pas le seul à utiliser la vidéo, dès plus connus Facebook et Instagram, intègrent aussi le format vidéo à leurs plateformes.

 

 

Comment fonctionne le référencement vidéo sur Facebook & Instagram ?

Pour que votre vidéo soit bien référencé, il faut, évidemment, qu’elle soit pertinente, mais aussi qu’elle suscite un certain nombre de partages. Ainsi la toile de votre audience s’étend. Plus il y a de nombre de vues, plus l’algorithme référencera mieux votre vidéo.

 

L’algorithme de Facebook, va prend en compte le type de vidéo que consulte l’utilisateur. De cette manière, chaque vidéo qui suivra celle de l’utilisateur, sera adaptée à ses goûts. Cet algorithme cible automatiquement vos vidéos.  

 

Maintenant, les vidéos sont davantage visibles, car la lecture automatique est appliquée pour toutes les vidéos sur ce réseau. C’est d’ailleurs Instagram qui est le premier à se lancer dans cette stratégie. Cela a tellement prit de l’ampleur que Facebook repris l’idée.

 

Instagram a également mis au point la vidéo sans son. Une action marketing, clairement, révolutionnaire. Dorénavant, nous pouvons regarder une vidéo, sans chercher à mettre nos écouteurs. Il suffit de rajouter des sous-titres à votre vidéo. Si vous ne le faites pas vous perdrez de l’audience.

 

Sans oublier l’innovation de Facebook Live et Instagram Live, permettant aux utilisateurs de publier des vidéos en direct et permet de voir ce qu’ils font en temps réel. Une action marketing, devenu une habitude d’utilisation pour ces réseaux (stratégie plus utilisée sur le mobile).

 

 

Bilan : Les investisseurs se mettent très sérieusement à la vidéo

Les dépenses sont évaluées à 166 millions d’euros pour la vidéo sur les réseaux sociaux. En effet, constatant l’ampleur de cet outil marketing les marketers n’hésite pas à investir.

Le numérique représente 39,2% des investissements publicitaire dans les médias contre 34,5% au 1er semestre.

La vidéo ne cesse de prendre de l’ampleur, ne ratez pas le coche et entrez vous aussi dans l’air de la vidéo.