S'abonner

Retour
aux articles
Webmarketing

Toute la vérité sur l'Emailing

Partager l'article
sur

Pour les internautes français, les dernières années ont marqué une nette évolution de leur comportement face à l'email marketing. C'est ce qui ressort de la toute dernière étude réalisée par la Commission E-Marketing du Syndicat National de la Communication Directe (SNCD). Septième étude du genre, l'EMA (E-mail Marketing Attitude) s'interroge sur l'attitude réelle de cette nouvelle génération d'internautes qui dispose aujourd'hui d'une multitude de nouveaux supports et qui est de ce fait connectée en permanence. L'étude souligne ainsi l'importance de la communication en ligne dans l'acte d'achat.

 

Retour sur les chiffres clés de cette étude.


L'Email, un identifiant numérique pour fidéliser la clientèle. Les résultats de l'étude EMA au terme de l'année 2016 montrent que l'usage de l'adresse e-mail reste bien d'actualité. En effet, 94% consultent leur boite mail principale au moins une fois par jour. Selon les mêmes sources, il apparaît que 72% de ces internautes utilisent leur adresse principale pour gérer leurs achats et ventes. Même les courriels classés en indésirables sont lus par 50 % des internautes.

Aussi, on note que l'e-mail est le principal canal pour suivre l'actualité d'une marque. Avec 97% des personnes qui préfèrent lire leurs mails sur leurs ordinateurs, contre 38% sur leurs téléphones, et 12% sur leurs tablettes. Une progression marketing avec la généralisation des tablettes et des Smartphones. Les entreprises françaises peuvent donc compter sur les atouts du marketing en ligne pour toucher une cible toujours plus large de clients.

Compter sur les nouveaux supports et leurs usages ?

La révolution technologique constatée ces dernières années et l'émergence d'une nouvelle classe moyenne a entrainé une évolution des pratiques chez les internautes français. Selon les résultats de l'EMA 2016, on note que le support mobile est privilégié en dehors des horaires de bureaux. Entre 7h et 9h, 66% des internautes consultent leurs boites mails sur leurs smartphones, contre 44% sur l’ordinateur. Alors qu’entre 9h et 19h seulement 44% lisent leurs mails sur leurs téléphones et 79% sur les ordinateurs. Il est important de connaitre ces horaires, car 50% des personnes supprimeront votre email si celui-ci n’apparait pas correctement sur leurs mobiles. Le responsive Design est une caractéristique qui affecte désormais autant les e-mailing que les sites internet.

Concernant le e-commerce, il est à noter que 87% d'internautes ont déclaré avoir fait des achats sur internet après la réception d'un e-mail lié à une offre commerciale. 82% se sont déjà rendus en magasins suite à la réception d’un email commercial. Il apparaît donc clairement que les nouveaux supports de communication sont aujourd'hui des moyens à utiliser pour le développement de l'E-mail Marketing. Les professionnels doivent donc s'en servir pour mieux interagir avec leurs clients et aussi pour mieux prospecter. Quant aux directions marketing, elles doivent s'adapter à ce nouveau mode de gestion de la relation client et prendre en compte un certain nombre d'aspects techniques dont la réadaptation des créations graphiques aux nouveaux supports.

 

Les offres correspondent-elles aux nouvelles attentes des internautes Français ?

Même si les internautes français sont toujours connectés (94% se connectant tous les jours, 97% consultant leur boite de réception via leur ordinateur et 38% en mobilité), il est essentiel de ne pas perdre de vue que les offres envoyées par les entreprises commerciales ne répondent pas encore vraiment aux attentes de ce nouveau type de consommateurs. Cela est clairement révélé par cette étude selon laquelle 88% déclarent que les offres ne correspondent pas à leurs attentes. Il faut alors s’assurer de proposer un message et un design en phase avec votre cible.

L'avenir de l'emailing est donc prometteur en France même si d'importants défis doivent encore être relevés.

Les grands défis à relever

Trop d’entreprises restent dans le « push » alors que c’est le moment de travailler sur les personas et de bâtir des « contents offers » et des scénarii adaptés.

Pour mieux réussir les campagnes emailing, il est important que les marketeurs français restent dans l'esprit du marketing direct. En d'autres termes, leurs offres doivent être en parfaite adéquation avec les profils et attentes des internautes. Il faut surtout maîtriser la pression commerciale ou encore mieux gérer le canal de la relation entre le client et l'entreprise. 
L'un des grands enseignements de la septième étude EMA est que les internautes ont une bonne maîtrise des techniques de l'e-mail marketing, voilà pourquoi les marketeurs doivent changer leur stratégie de communication pour ne pas créer le sentiment d'ennui chez leurs clients potentiels. Ce qui aura pour conséquence de réduire le taux d'intention de désinscription qui s'élève pour l'année 2016 à 88%. 
Les stratégies emailing doivent pouvoir mieux cibler et favoriser la qualité d'envoi des offres plus pertinentes plutôt que la quantité. 
Les résultats de l'enquête EMA organisée par la Commission E-Marketing du Syndicat National de la Communication Directe (SNCD) ont également montré que plus de 80% d'internautes Français sont très vite accrochés par le nom de l'expéditeur qui favorise l'ouverture d'un mail. Par contre, d’autres internautes estiment que c'est plutôt l'objet qui les accroche. Il serait donc important pour les directions marketing de travailler sur les sujets/senders qui pourront inciter l'internaute à ouvrir son mail.

 

Conclusion

De cette étude, on retiendra que les internautes français restent très favorables à l'email marketing. Le développement de nouveaux supports et les nouvelles habitudes que ceux-ci génèrent n'ont en effet pas mis de côté. Il ne faut pas oublier ou sous-estimer que le sujet du mail est le verrou qu'il faut ouvrir pour le consommateur. Sa pertinence et donc primordiale dans toute opération commerciale. Il n'est pas rare de voir des agences vendre 1000 à 1500 € la phrase qui fera " la différence " et de proposer de l'A/B testing. Cet excellent outil qui demeure indispensable pour le développement des grandes entreprises commerciales. Pour ces dernières, le nouvel objectif est donc d'améliorer le ciblage et la qualité des messages afin de ménager un avenir radieux à l'email marketing en France.