S'abonner

Retour
aux articles
Publicité
Inbound marketing

Ras le bol de la pub sur internet chez les internautes

Partager l'article
sur

La Pub sur internet insupporte les internautes

Vendredi dernier, je suis tombé sur un article intitulé « la pub insupporte les internautes » paru sur le figaro.fr.

Avec un titrage aussi accrocheur, difficile de ne pas le lire. La pub sur internet insupporte les internautes. Surtout, qu’il correspond parfaitement à l’émergence de l’INbound marketing. Cette approche qui commence seulement à se développer dans l’hexagone fait fureur depuis plus de 10 ans aux USA. A tel point qu’il représente déjà 25% des dépenses marketing des entreprises.

Elle s’appuie sur les travaux de Seth Godin, ex responsable du Marketing Direct de Yahoo et auteur du best seller « permission marketing ». Cet homme explique dans son ouvrage que le consommateur avec l’arrivée d’internet a changé et supporte de moins en moins le marketing intrusif. Son crédo repose sur la création d‘un programme de marketing relationnel progressif destiné à obtenir des niveaux croissants de permission ou de consentement.

Pour information, les marques s’apprêtent à investir plus de 118Mde dollars en content marketing cette année (source CMI).

Ainsi, si la publicité est encore tolérée sur les media traditionnel (Cinéma, TV, radio…), faisant en quelque sorte parti du spectacle ou du média, elle l’est beaucoup moins sur le net.
En effet, il faut comprendre que le contexte entre être touché par la pub à la maison, dans la voiture et sur le net est totalement différent. Dans le 1er cas, le consommateur est passif, il subit des messages et des offres destinées à le faire réagir. Dans le second cas, lorsqu’il surfe sur le net, c’est pour trouver de l’information. Il a un but, il recherche des réponses à une problématique ou une préoccupation et il n’a absolument pas envie d’être dérangé dans ses recherches.

 

Il faut savoir que la publicité ne cesse d’évoluer. Les entreprises veulent se différencier, et pour cela il faut qu’elles soient vues ! Et pour être visible il faut plaire et qui dit plaire dit original et tendance.

C’est un véritable challenge car 46% des Français déclarent avoir installés un bloqueur de publicité (adblock), alors à quoi bon faire de la publicité si personne ne la voit.

 

Il faut jouer avec d’autres techniques de publicité web 
Il faut surtout jouer sur le faite, que 74% des gens n’aiment plus les fils d’attentes en magasins, alors si vous pouvez leur faire économiser leur temps, ils en seront ravis.

Utiliser alors le web ! mais correctement …

Il faut savoir que l’email est un levier publicitaire efficace. 33% des internautes déclarent qu’ils ont acheté un produit après avoir vu une publicité e-mailing envoyé par la marque.

Maintenant on peut aussi créer des publicités sur les réseaux sociaux (social ads). Et ça marche !

25% des Français aiment pouvoir acheter directement des produits sur les réseaux sociaux. Contre 1% en 2013, on remarque une tendance qui se développe de plus en plus et rapidement. 

 

Mike Hadjadj, Dir. marketing de l'éditeur de logiciels collaboratifs Generix pose un avis tranché sur la question. « Les marques prennent le risque de se mettre une majorité d'internautes à dos avec des publicités de plus en plus envahissantes, jugées intrusives, pas assez personnalisées et donc inutiles".

 

Mais la question est là : Comment ne pas se mettre à dos les internautes ?

Avec les nouvelles native advertising, pas intrusives et donc pas signalées par adblock !

L’idéal serait une publicité visible aux yeux des internautes, avec des bonnes retombées marketing, sans déranger la lecture. Ne serait-ce pas l’idéal ?

C’est ce que propose les nouvelles native ads : Sublime Skinz, avec leur nouveau format qui ne trouble pas la lecture de l’internaute, celui-ci ne se braque pas à l’affut de toutes publicités qui pourrait apparaitre. Ces publicités ne polluent pas l’espace web ! C’est ce concept qui révolutionne la publicité en ligne. Cette Adv génère un taux de clic de 2,7 %, contrairement à une publicité display classique qui compte 0,22% maximum ! Ainsi en ce démarquant, votre publicité apportera plus de valeur.

 

 

publiphobe.jpg

 

 

Envie de découvrir et comprendre mieux comment l’INBound marketing peut vous aider à développer vos ventes par une autre approche de génération de leads.

 

CTA Intro Inbound Marketing