S'abonner

Retour
aux articles

Ce que Google Panda a changé pour le référencement naturel SEO d'un site internet vitrine et e-commerce.

Partager l'article
sur

Google Panda, Search Marketing SEM et Référencement Naturel SEO de site internet

Comment l’algorithme Google Panda a changé les bonnes pratiques du référencement naturel SEO et embelli le marketing à jamais.

Google Panda est un algorithme qui apprend (learning algorithme) développé par un ingénieur portant le nom Noami Panda tout simplement et lancée en Février 2011 aux USA. C’est officiel, Google Panda a été totalement intégré à l’algorithme du moteur de recherche de Google en Mars 2013. Les futurs mises à jour spécifiques à Google Panda seront communiqués comme étant des mises à jour de l’algorithme sans préciser qu’il s’agit d’une évolution concernant Panda.


L’objectif de Google Panda est de pénaliser les sites sans intérêt pour l’utilisateur du moteur de recherche de Google. Principalement des sites avec des pages et/ou des articles pauvres en contenu, bien référencé pour vendre de la pub appelés « Content Farm » (ferme de contenus).

Google Panda est une révolution qui embellit le Search Marketing

Google Panda a bouleversé  les rankings de sites sur les positions en résultats naturel (non payant) qui ont affolé bon nombre de webmasters. Certaines sociétés ont perdu des millions de dollars de chiffre d’affaires, d’autres, plus petites, ont simplement cessé d’exister car tout leur trafic venait des positions en référencement naturel. Tandis que d’autres sites avec un contenu qualitatif et surtout engageant sont montés dans les SERPS (Search Engine Results Page).
La capacité de l’algorithme Google Panda à apprendre en prenant en compte un certain nombre de facteurs lui permet de définir deux catégories de sites : Les bons et les mauvais.


L’idée est de prendre en compte le comportement humain sur un site pour déterminer, si celui-ci intéresse l’internaute ou pas, c’est-à-dire définir les sites que les gens aiment plus par rapport aux sites que les gens aiment moins.


Mais comment fait Google Panda pour définir les facteurs de comportement humains sur un site ?
Google a défini des « Quality Raters » (des indicateurs de facteur de qualité). Ces « Quality Raters » sont définis en 2 parties. La première partie est un groupe de personnes physiques interviewé sur le design, la convivialité, le contenu etc… de plusieurs sites internet. Et l’autre partie est tiré de la data que Google collecte sur le web sur et autour des sites (mots clés, termes de recherches, taux de rebonds, temps passé sur le site, engagement, navigation, pages partagés dans les réseaux sociaux etc…). Et contrairement à ce que beaucoup pensent, les sites non-inscrits à Google Analytics ou outils pour les webmasters sont analysés aussi en collectant la data de navigation lorsqu’un internaute utilise le moteur de recherche de Google tout simplement (nombres de clics, nombre de pages vues, temps passé sur le site, retour au moteur de recherche, plus tout ce qu’on ne sait pas…). En combinant ces deux parties, L’algorithme Google Panda apprend à différencier les sites qui sont aimés de ceux qui ne le sont pas.


La conséquence de ce changement fondamental dans l’algorithme de Google est que la manière d’optimiser un site internet au référencement naturel SEO (Search Engine Optimisation) doit être intégrée dans une stratégie de marketing global avec des contenus de qualités optimisés « SEO Friendly » qui engage les visiteurs d’un site. Le résultat est positif pour Google, mais aussi pour développer le marketing relationnel « inbound marketing » avec les consommateurs qui partageront plus facilement vos contenus sur les réseaux sociaux. Le « Search Marketing Integration »incorporé dans votre stratégie de marketing global devient donc une obligation qui boostera vos retours sur investissements tout en augmentant votre image de marque (e-reputation).


Il ne suffit plus d’optimiser un site au référencement naturel de façon classique à l’ancienne en créant un contenu rédactionnel « SEO Friendly » on page (incorporation des mots clés dans les balises métas, urls, titres H1, H2, balises alt images, densité des mots dans le texte etc…), construire une architecture et un maillage interne « SEO Friendly » et, last but not least, aller à la pêche aux « backlinks » qui doivent être variés, de qualité et construits dans la durée. Tout ceci reste plus que jamais indispensable et doit être fait dans les règles de l’art, mais ce n’est plus l’édifice final, c’est devenu la fondation sur laquelle l’édifice final repose.


Depuis Google Panda, il faut en plus se soucier de l’expérience utilisateur. Est-ce que votre contenu intéresse ? Est-il engageant ? Apporte-t-il réellement quelque-chose d’unique au visiteur/consommateur du site ? Est-t-il digne d’être partagé sur les réseaux sociaux, le montreriez-vous à vos amis ? En êtes-vous fier ? Tous ces facteurs contribuent à l’amélioration de votre image de marque.


Le SEO a changé parce que la donne a changé. Un référenceur SEO doit aujourd’hui penser  en intégrant le « Search Marketing » dans une stratégie de Content Marketing. Cela n’est pas sans conséquence pour l’entreprise, qui désormais s’engage, de fait, dans une approche relationnelle avec les consommateurs (on parle aussi d’inbound marketing). L’efficacité de votre stratégie marketing en dépend. Après avoir lu cet article, vous ne pourrez plus faire comme avant. Désormais vous connaissez les nouveaux enjeux auxquels vous devez faire face.


Dans la conception d’un site internet post Panda, il faut combiner le design et l’expérience utilisateur. Chaque page du site doit être accessible par une navigation conviviale et logique. Google Panda pénalise le contenu de faible qualité donc chaque page doit contenir un minimum de 150 mots, 300 étant un conseil d’ami (cet article comprends plus de 1750 mots). Des pages de faible qualité peuvent pénaliser le site dans son ensemble, mieux vaux les supprimer ou les améliorer. Le design et les infographies doivent être clairs (évitez les publicités à outrance, les textes tronqués avec un lien « lire plus » etc…). Un contenu unique de qualité ne suffit plus. Il y a trop de personnes sur internet qui créent du contenu pour faire la différence avec un contenu de qualité 100% unique, bien écrit, sans fautes…


Exemple, vous avez un site avec 50 000 pièces détachées de motos et vous voulez créer une description unique pour chaque pièce avec 2 paragraphes en vous disant que vous allez avoir un bon contenu unique de qualité pour vous référencer sur Google. Eh bien non, vous aurez précisément le genre de contenu qui est pénalisé par Google Panda qui se dit « voilà encore un site qui a produit du contenu pour améliorer ses rankings, mais qui n’intéresse pas les internautes » !!! Contrairement à un contenu qui va intéresser et engager les internautes. Explication : si les descriptions sont informatives, drôles, racontent l’histoire d’une pièce, ont de belles photos, de façon à ce que même quelqu’un qui n’est pas intéressé par des pièces détachées de motos se dise « je vais envoyer ça à mon ami Ted qui fait de la moto, ça va l’intéresser », alors imaginez comment les motards vont partager vos pages entre eux ? Et alors là, Bingo, c’est le buzz et votre image de marque croît de façon exponentielle avec le bonus de ne pas risquer d’être pénalisé par Google Panda.


Donc, comme vous pouvez le constater, depuis Google Panda, l’optimisation d’un site devient bien plus que l’inclusion de mots clés dans le texte, les urls, les métas données etc… Et, personnellement, je trouve que c’est une excellente chose, car cela nous oblige à nous surpasser pour créer un contenu qui n’est pas seulement qualitatif, mais qui est en plus engageant. Cela va vers l’amélioration des conversions, de l’image de marque, donc des revenus.


En termes d’analyse il faut désormais prêter beaucoup d’attention au temps passé sur le site et au taux de rebonds. Est-ce que les internautes rebondissent sur votre site ou naviguent-t-ils sur votre site ? Combien de pages visitent-ils en moyenne ? Votre taux de clics dans les résultats de recherche par rapport au nombre de fois ou vos pages sont vues dans les résultats ? Les gens cliquent-ils lorsqu’ils voient le titre, la description et votre nom de domaine dans les SERPS ? La qualité et la diversité du trafic sur votre site est aussi pris en compte. Avez-vous des accès directs à votre site, êtes-vous connus ? Google sait ce qui se passe sur le web, d’où viennent vos visiteurs et comment ils vous trouvent. Et, aujourd’hui avec Google Panda, il en prend compte dans l’indexation des pages web sur son moteur de recherche.


Google Panda prends donc en compte tout un tas de facteurs d’interactions humaines sur et autour de votre site. Il faut mettre en place une vraie approche de marketing émotionnel et de « storytelling » optimisé pour les médias du web, afin de réussir en SEO.


Google est satisfait de Google Panda car cet algorithme améliore les résultats de recherche et rend les internautes plus heureux et enclins à utiliser leur moteur de recherche. Tous est dit. Google restera leader sur le marché des moteurs de recherche uniquement s’il apporte aux internautes les résultats les plus qualitatifs par rapport à leurs requêtes, donc la meilleure information.


La solution face à Google Panda qui, en plus, a l’avantage de booster votre marketing en ligne :
Prenez votre avenir en main et devenez un leader d’opinion dans votre secteur d’activité. Faites comme John DEERE avec « The Furrow » ou Michelin avec son « Guide Michelin ». Vous êtes vendeur de télescopes ? Alors créez un Blog sur l’astronomie et écrivez des articles d’information qui engagent et partagez-les sur vos profils de réseaux sociaux. Vous êtes dans le B to B, vous fabriquez des armoires électriques et vous ne savez pas quoi produire comme types d’articles sur un Blog. Facile, écrivez des articles sur l’évolution de la consommation de l’énergie et la nécessité d’investir dans des solutions écolo-économiques en matière de consommation d’énergie. Parlez d’isolation, de gestion de l’énergie, de production d’énergie. Vous voyez, moi qui n’y connais rien en électricité, j’ai déjà trouvé tout un tas de sujets.
Formez- vous au référencement naturel SEO et faites-vous aider par une agence spécialisée en Search Marketing comme BrandAroundtheWeb. Une agence qui a réuni toutes les compétences nécessaires en matière de production de contenus marketing « SEO Friendly » qui saura raconter une histoire qui vaudra le coup d’être partagé et bâtissez ainsi une visibilité et une notoriété incontournable dans votre secteur d’activité.
Offre de lancement en Content Marketing « SEO Friendly » :

 

a) Création de votre magazine d’actualités en ligne avec un Blog WordPress personnalisé à partir de 1490 € H.T.
b) Création et optimisation de deux articles par mois avec partage de vos articles sur les réseaux sociaux pour 400 € H.T./mois

Contactez-nous pour en parler.