loader
Retour
aux articles
Social media

Social Media : Comment bien les utiliser ?

Partager l'article
sur

LES POSTS QUI MURMURENT AUX OREILLES DES LECTEURS BTOB

Comment maîtriser correctement les réseaux sociaux ? Un large panel de consommateurs à conquérir, ça fait toujours envie.

Avant tout, sachez qu’il y a un moment bien précis dans la semaine et même dans la journée, pour réussir à séduire vos consommateurs. Il existe des pics d’audience dans la journée qu’il faut connaître, afin de rendre votre post plus pertinent. Ainsi en postant à l’heure idéale, le contenu publié est optimisé, donc plus consulté. Celui-ci doit également être pertinent pour un taux de clics élevé. En effet, il ne suffit pas de poster au bon moment, mais aussi de poster du contenu de qualité. Il est important de prendre en compte le type de réseau social que vous utilisez, car la cible varie et donc le contenu et l’heure d’audience aussi. Il faut adapter chaque publication selon la plate-forme utilisée. De cette manière, cela apportera de la valeur à votre entreprise.

 

En général la cible BtoB est présente sur les réseaux sociaux du lundi au vendredi. En revanche le weekend il y a moins d’engagement, dû aux publications massives des grandes marques envers les publics BtoC. Bonne stratégie de séduction le week-end à l’égard des BtoC, ils seront plus aptes à se rendre en magasin et à consommer. De plus si votre entreprise est nouvelle dans le domaine du « réseau social », inutile de vous dire, que vous ne serez pas visible dans le fil d’actualité.

Chaque réseau social à son pic d’audience, les utilisateurs ne se connectent pas sur tous les réseaux en même temps. Il est intéressant de connaître ces horaires pour publier du contenu impactant.

 

Les BtoB sur Facebook

Le meilleur taux de clic sur Facebook serait entre 13h et 16h. À 13h, l’heure du déjeuner c’est l’heure du pic d’audience, sûrement grâce à la génération 2.0, tous rivés sur leurs portables, afin de se divertir pendant la pause, ce qui entraîne plus de partage ! Un horaire alors important à retenir, puisque plus de partage signifie, une meilleure visibilité et donc génère de la valeur pour l’entreprise.

Moins de partages mais plus de j’aime, c’est à 15h ! À l’heure du goûter, les gens jettent un coup d’œil sur l’actualité du réseau et interagit avec un j’aime, pas le temps pour un partage, car la journée n’est pas terminée.

Des jours sont quand même à privilégier, le mercredi à 15h par exemple. Mais aussi le jeudi et le vendredi, à l’approche du weekend.

Sur Twitter

Il est difficile de communiquer via ce réseau, car tout se fait à l’instant. Le tweet reste seulement quelques secondes sur le fil d’actualité, il est alors difficile de capter sa cible lorsqu’on n’est pas visible.  

Deux méthodes sont donc proposées, la première c’est de poster en début d’après-midi, entre 12h et 15h. En favorisant l’heure de 15h car c’est le fameux pic de clics & de retweets, c’est LE meilleur moment pour être vu !

Une fois que vous avez conquis votre cible, vous pouvez passer à la deuxième méthode, qui consiste à étendre ses posts jusqu’à 18h. Dorénavant, vous avez une notoriété, il est plus simple d’être visible tout au long de la journée. Le nouveau planning serait alors, un post à 12h, un autre à 17h, et terminer par un post à 18h qui est l’heure où le taux de clics est le plus élevé.

Et sur Linkedin

Uniquement du Mardi au Jeudi !

Il y a moins d’engagement le lundi et le vendredi, ces jours proches du weekend, c’est à ce moment où les marques emploient leur stratégie et s’adressent aux clients BtoC. Plus actif que sur les autres réseaux, ici il faut publier à 9h, puis à 12h, ensuite à 17h, et enfin à 18h. À l’exception du mardi où il faut se concentrer sur l’heure de 10h et de 11h car c’est là où il y a le plus de taux de clics et de partages, rien de tel pour bien commencer la semaine !

 

 

QUEL CONTENU POUR QUEL RESEAU ?
FACEBOOK

Évidemment il fallait en parler ! Facebook ou 1,86 milliard d’utilisateurs. La clientèle est grande, naturellement une seule entreprise ne peut pas séduire tout le monde, chacune a sa cible. Mais il est fort probable que chaque membre de votre cible soit sur ce réseau. Il est important pour une marque d’être présente sur Facebook, sinon elle perd de l’audience.

Le contenu approprié sur ce réseau, c’est d’abord avoir un esprit de communication, ça parait peut-être simple au premier abord mais c’est plus complexe qu’il n’y parait. Il faut savoir communiquer avec sa cible, cela veut dire interagir, mais aussi fournir des éléments de réponses instantanément, afin de garder le contact avec votre communauté. De cette manière celle-ci vous reste fidèle, et par cette interaction vous devenez plus visible sur le réseau.

Le contenu des posts dépend des valeurs de l’entreprise, il sera mieux consulté s’il est ludique, divertissant, et informatif. Les personnes qui naviguent sur Facebook cherchent à se divertir, donc les posts trop ennuyeux avec des longs textes ou des éléments non informatifs, non attrayants, et surtout non divertissants, a de forte chance d’être zappé dans le fil d’actualité.

TWITTER

Comment bien communiquer à travers ce réseau ?

C’est la question que toutes les marques se posent. Il est difficile de communiquer via Twitter, car ce réseau à un fil d’actualité sans fin ! Les posts son partagés en masse, il faut savoir que, du moment où vous cliquez sur « publier » et que votre commentaire s’affiche dans le fil d’actualité, celui-ci ne reste seulement quelques secondes. Il est alors  nécessaire d’ajuster le contenu afin d’être visible et attirer l’attention.

 

Il faut avant tout être bref ! Un Tweet court à beaucoup plus d’impact, naturellement une phrase plus courte entraîne une meilleure mémorisation, plutôt qu’un tweet ayant utilisé tous les caractères disponibles sur ce réseau. De plus, il est plus attrayant de voir un tweet concis qu’un bloc de texte. Le message que veut transmettre l’entreprise doit être simple, clair et court. L’information doit être spécifique, un tweet ne peut pas communiquer plusieurs éléments. Si cela vous parait impossible, intégrer à votre poste, en plus d’un commentaire, des liens qui redirigent votre lecteur sur les informations que vous voulez partager.

 

Le fait d’utiliser des liens ou même des images, ce qui est de l’élément visuel, attire l’œil et la curiosité. Les GIF et les vidéos entraînent davantage d’interactions et rendent le tweet plus percutant. De cette manière, en étant divertissant par les éléments visuels, mais aussi informatifs par un commentaire court et clair, le tweet génère des taux d’engagement élevés.

 

Pour optimiser votre post twitter, utilisez le hashtag. Un hashtag pertinent bien sûr, celui qui permettra de mettre en avant votre tweet. Il doit être en cohérence avec votre post et les valeurs de l’entreprise. Il existe des tendances, où la majorité de la communauté twitter utilise ce même hashtag. En utilisant correctement le hashtag, il devient un outil pertinent qui permettra d’obtenir un taux de conversations intéressant. Ce n’est cependant pas la peine d’utiliser tous les hashtags pertinents, un seul suffit à obtenir des résultats.

Le petit plus !

Vous pouvez réaliser des sondages, questions ouvertes ou fermées, à vous de choisir. C’est une fonctionnalité proposée par twitter, un moyen efficace d’interagir avec votre audience. De cette manière vous l’incitez à participer et à prendre une décision.

Ensuite il faut interagir avec les retweets et les réponses, afin d’affirmer sa présence sur twitter. Mettez en avant les commentaires positifs des clients, n’hésitez pas à partager des articles ou autres posts twitter qui se rapproche des valeurs de votre entreprise. Interagir c’est bien, mais il faut le faire vite, soyez réactif aux commentaires et même aux critiques des clients, apportez des éléments et des réponses pertinentes.

LINKEDIN

Linkedin c’est le réseau professionnel avec un panel exubérant de client BtoB.

Le contenu idéal pour ce réseau est d’une part un coté très basique, c’est-à-dire, diffuser du contenu pertinent, ciblé directement à vos followers. D’une autre part, d’un coté plus innovant et dans l’objectif d’optimiser le post Linkedin, il est recommandé de partager en masse. Notamment pour augmenter la visibilité. Plus la notoriété de l’entreprise est grande, plus de trafic se crée vers le compte de l’entreprise. Ainsi une communauté se développe et la marque acquiert des clients. Pour obtenir ce partage de masse, il faut encourager son réseau déjà existant à le partager. Comme une toile d’araignée, le réseau devient de plus en plus grand.

 

« Il m'est arrivé à plusieurs reprises d'être contacté par des prospects potentiels qui m'ont connu parce que mon contenu a été partagé par d’autres ».

 

Comme pour la plupart des posts, il est mieux de diffuser des vidéos ou des images, afin d’attirer l’œil avec des éléments visuels.

 

Il est également préférable de poster une phrase courte et pertinente, ayant un impact vis-à-vis du lecteur. Si le message est trop long, remplacez-le par des liens ou des livres blancs et commentez seulement de manière concise.

Le fait que ce réseau soit professionnel, il peut renforcer l’image de marque de l’entreprise, uniquement en partageant des éléments informatifs et importants envers votre cible, sans être auto promotionnelle !

 

Charger de tenir les réseaux sociaux, c’est charger de tenir l’image de marque, et toutes les valeurs autour. C’est une mission compliquée, qui demande de la rigueur. Être community manager ne demande pas seulement de poster du contenu sur les réseaux sociaux, mais savoir quel contenu, à quelle cible, et sur quel réseau social ?

Une fois cette stratégie réfléchie, il n’y a plus qu’à mettre en place votre plan community manager !

 

Pour faire le point sur votre approche des réseaux sociaux contactez-nous !

 

New Call-to-action